Une des raisons pour laquelle j’utilise l’acupuncture abdominale (AA) - Bien-Etre et Massage Enérgetique

Une des raisons pour laquelle j’utilise l’acupuncture abdominale (AA)

By Pia Columberg | acupuncture abdominale

Un cas pratique

J’ai le privilège d’accompagner quelques patients pendant leur chemin de la chimio thérapie. Je vous raconte un peu de Madame L., 55 ans plein d’énergie, enseignante avec tout son cœur.

Ca commençait avec des problèmes digestifs : mal au ventre/des crampes, de la constipation et un jour du sang dans ses selles. Après des examens plus détaillés, la diagnostic : cancer du rectum, des métastases dans le foie !!!!!!!!!!!!!

Oufffffff. C ‘est une personne très claire et droite et elle a su tout de suite qu’elle ne voulait pas seulement un traitement « conventionnel». Elle avait entendu parler de moi et on s'est rencontrée. Maintenant, depuis 2 mois je lui accompagne dans ses démarches.

dave shipsey
Dave Shipsey
dave shipsey

Aujourd’hui elle est venue et elle m’a constaté que sans ses séances en acupuncture abdominale (AA), elle se sent plus fatiguée et ses doigts sont « engourdits ». Sa décision et ses visite dans mon cabinet sont maintenant 2 jours avant la chimio et 4 jours après. Mais cette semaine, elle ne pouvait pas venir avant sa 3ième chimio.

Sa description de son état :perte de sensation et »fourmis » dans ses doigts, fatigue énorme, pas d’appétit. Elle mange du congee (soupe du riz) et de la soupe de poulet avec du Dan Gui. Cela lui convient. La séance d’aujourd’hui était : le « lotus » autour de l’ombilic pour 10 minutes et après la combinaison « amener le Qi à sa source » + Rn 13 et Rn 17, plus E 25 et Rte 15.

Depuis que je fais la connaissance de Dave Shipsey, ma façon de travailler en AA
s’affinait. L’utilisation du « lotus » par exemple est un outil supplémentaire que
j’apprécie beaucoup. Cette technique me permet de remonter le Qi doucement et
quelques fois c’est tout ce que je fais pendant une séance. Minimaliste et efficace !
AA ce n’est pas la seule méthode dans mon cabinet, mais j’avoue je l’aime bien et
mes patients aussi.